Antivirus Windows: spécial Windows 8

Les payants.

BitDefender Windows 8 Security vient d’être lancé. Plusieurs fois champion lors des tests échelonnés sur les années et au niveau de différents laboratoires indépendants, la marque s’est cette fois-ci, dédiée à Windows 8.

Doté d’outils performants pour la détection et la protection complète contre tous les types de logiciels malveillants, il est reconnu pour sa sécurisation des achats et transactions bancaires en ligne, la protection contre le vol d’identité. Offrant plus d’aisance à l’utilisateur, un outil de paramétrage automatique permettant une prise de décision de sécurité est intégré au logiciel. Kaspersky Antivirus 2013 fait également partie de ce lot. Offrant toutes les fonctionnalités de base d’un antivirus pour la détection des malwares in situ, il offre également une surveillance des vulnérabilités et une fonctionnalité antiphishing.son point faible réside dans la nécessité d’une connexion pour disposer d’un antivirus web, car le logiciel n’intègre pas d’un pare-feu pour protéger des malwares en ligne.
téléchargement (1)

Les gratuits

Pour les antivirus Windows, la liste des antivirus gratuits comprend les noms habituels. Avira, Avast,… tous ont leur version pour Windows. Avira, par exemple, a sorti Avira Free Antivirus 2013, dédié au tout nouveau système d’exploitation Windows 8. Une interface à l’image de Windows 8, une base virale fournie lui permettant de détecter logiciels malveillants les plus connus et les plus récents, un nettoyage au propre des traces de tous malwares, une facilité d’installation et d’utilisation ; voilà en somme, ce qu’offre le logiciel. Du côté d’Avast !, Avast 8 est la dernière version gratuite, et compatible avec Windows 8. Un lifting de son interface à l’image de Windows 8, un nouveau moteur d’analyse, Software Updater un outil de prévention des vulnérabilités et Browser Cleanup un nettoyeur de navigateur web sont les nouveautés dont il s’est doté. A part cela, il offre les mêmes standards de protection (mise à jour en temps réel de la base virale…)